Salaire Agent Immobilier

Salaire Agent Immobilier

Quel est le salaire d’un professionnel de l’immobilier ?

L’ambitieux dessine un portrait de self-made-man à haut revenu, le pragmatique quant à lui forge sa carrière en gravissant les échelons. « Toute peine mérite salaire » : dit-on. C’est un fait avéré, car la rémunération évolue au fil des années d’expérience et en fonction des compétences. Elle tient aussi compte du développement du secteur dans lequel le professionnel œuvre. Cette règle s’applique à toutes les professions y compris à celle de l’agent immobilier. Focus sur le salaire, la tarification d’honoraires, le mode de rémunération et les perspectives d’évolution de carrière dans ce secteur précis.

QUELLES ASSURANCES SOUSCRIRE ?

Le salaire des agents immobiliers

De façon générale, lorsque l’agent immobilier ne possède pas de statut de salarié, mais de celui d’un agent mandataire indépendant, il est rémunéré en fonction de la prestation accomplie. Le mode de rémunération est ainsi basé sur un système d’honoraire appelé « commission ». Les commissions sont calculées sur la base des ventes et transactions immobilières réalisées.
En revanche, un négociateur immobilier titulaire d’un statut de salarié VRP (Vendeur Représentant Placier) reçoit un salaire brut minimum mensuel fixe, ajouté d’une commission souvent moins élevée par rapport à celle perçue par l’agent immobilier indépendant. Le mode de calcul de la rémunération diffère en fonction du poste occupé.

Rémunération de l’agent immobilier salarié :

Dans cette catégorie, deux cas de figure peuvent se présenter. Pour le cas d’un salarié sans commission, celui-ci perçoit une rémunération fixe pouvant varier relativement de 1500 € à 1750 €. Le salaire sera bien entendu évolutif par rapport à l’expérience et à l’ancienneté. L’agent immobilier qui touche des commissions perçoit pour sa part un Smic augmenté d’une commission de 10 % à 15 % des transactions immobilières conclues par lui.

Rémunération du négociateur salarié en immobilier :

Là encore, il existe deux possibilités selon le statut. Si le négociateur immobilier bénéficie d’un statut de salarié à part entière, il peut moduler son salaire en touchant un pourcentage sur les ventes effectuées, un treizième mois et un remboursement de frais.
Pour le cas du négociateur salarié avec avance sur commission en revanche, bien qu’il possède un statut de salarié, il faudra remarquer que son salaire représente une avance sur les commissions qu’il percevra. La commission réelle ne sera perçue qu’à partir du moment où son montant excèdera celui du salaire. Le taux étant compris entre 20 % et 30 %.
• Rémunération de l’agent commercial immobilier :
Assimilé à un travailleur indépendant, l’agent commercial ne perçoit pas de salaire fixe. Les commissions auxquelles des charges doivent être encore soustraites sont plus élevées et généralement comprises entre 30 % et 50 %.

Rémunération du mandataire immobilier :

Le mandataire immobilier possède un statut identique à celui de l’agent commercial. Les commissions avoisinent les 70 à 80 %.

L’agent immobilier indépendant :

Pour le cas de l’agent immobilier indépendant, impossible de parler salaire. La fourchette de rémunération étant établie en fonction du chiffre d’affaires réalisé par son enseigne. Ses revenus s’accroissent au fur et à mesure qu’il conclut des affaires.

Des honoraires fixés en fonction de la concurrence

Selon qu’il s’agisse d’activités de vente ou de location, le système de rémunération des agents immobiliers est encadré par la Loi Hoguet. Dans le cadre d’un mandat de vente, l’agent immobilier ne sera rémunéré qu’à condition que la vente aboutisse. Après avoir accompli toutes les démarches (évaluation, promotion, visite, vente…) celui-ci percevra un certain pourcentage de vente, une commission.
Si l’agence immobilière réalise par exemple 500 000 € de vente de bien immeuble pour une commission fixée à 3,5 %, l’honoraire avoisinera les 17 500 €. Les honoraires fixés tiennent compte de la concurrence en sachant que le taux fixé par les agences immobilières françaises est généralement compris entre 3 et 6 % du prix de vente immobilière.

COMBIEN COUTE UNE GARANTIE FINANCIERE ?

Une rémunération perçue en fonction du travail fourni

La rémunération brute annuelle d’un agent immobilier s’établit approximativement à 32 500 € pour un simple salarié contre 51 500 € pour un cadre. Difficile de parler de stabilité de rémunération dans le domaine de l’agence immobilière compte tenu de la disparité des situations et réalités du secteur. Quand l’agent immobilier n’enregistre aucune vente durant le mois, cela impacte directement sur sa rémunération.

Les perspectives d’évolution de carrière

En ce qui concerne ce secteur précis, l’on parlera plutôt de progression salariale au lieu d’évolution de carrière. L’agent immobilier commercial a pour objectif de moduler son salaire au maximum pour faire progresser sa situation financière. L’employé a plus à gagner sur terrain que derrière son bureau. Plus les négociations aboutissent, meilleurs seront les résultats. Les plus performants des agents immobiliers voient progresser leur volume de vente et de revenus ; lancent leurs propres agences.


Vallois nos offres pour les agents immobiliers :

A voir également dans notre Lexique : 

Salaire Agent Immobilier
5 (100%) 1 vote
Salaire Agent Immobilier modif: 2016-09-02T07:45:56+00:00 par CabinetVallois
Share This