Taux Prêt Immobilier

Taux Pret ImmobilierL’achat d’un bien immobilier est une étape importante dans la vie. Elle ne doit donc pas prise à la légère. En France, le crédit immobilier est toujours très prisé par les citoyens pour réaliser des projets ou encore des investissements. Vous êtes à la recherche d’un financement pour votre logement ou pour vos travaux de construction ? La réponse est simple : prenez un prêt immobilier auprès d’une banque dont le taux vous sera favorable. Dans la détermination du coût du prêt, le premier élément à prendre en compte est le taux du prêt. En effet, le pouvoir d’achat est tributaire à la hausse ou à la baisse du taux de prêt immobilier. Pour pouvoir profiter des taux les plus bas sur le marché, il vous faut négocier les bonnes conditions de prêt. Et c’est ce que nous clarifions dans cet article.

Le taux appliqué au crédit immobilier en France

Il existe plusieurs moyens pour emprunter avec des couts minimes en France. Les banques proposent d’ailleurs des taux réduits. Pour cela, il faut avoir un bon dossier. Ceci implique le fait de disposer de très bons revenus permettant de financer l’acquisition immobilière. Mais actuellement, on a pu remarquer que les banques deviennent moins pointues dans l’octroi de crédit immobilier et acceptent de prêter pour une durée allant jusqu’à 25 ans.
Il existe plusieurs facteurs qui entraînent la baisse du taux d’intérêt : soit parce que les banques empruntent elles-mêmes auprès de la Banque Centrale dont le taux directeur est en baisse, soit parce que la concurrence leur amène à diminuer leur taux de prêt pour conserver leur masse clientèle.

Il ne faut pas oublier que le taux effectif global est toujours mentionné dans le contrat de prêt et ne doit pas excéder le taux d’usure en vigueur. Son calcul se base sur la moyenne des taux d’intérêt appliqués par les établissements bancaires. La Banque de France définit le seuil d’usure à respecter. Le cas échéant, la banque s’exposera à une amende de 45 000 euros et à 2 ans d’emprisonnement. Le crédit est usuraire lorsque le TEG appliqué ne convient pas à la catégorie du prêt.
La détermination du taux de prêt immobilier

Les prêts sont toujours productifs d’intérêts et ces intérêts constituent la rémunération des services bancaires alloués aux clients. Force est de constater qu’ils sont indépendants du capital à rembourser et peuvent varier selon le temps. Plus le temps passe, plus l’intérêt peut augmenter ou baisser. Mais, l’application du taux effectif global ne doit pas être perdue de vue. Les banques font généralement application de deux types de taux :

– Le taux fixe

Ici, vous connaissez déjà à l’avance le montant total du coût de votre crédit. Cependant, l’inconvénient réside dans le fait que vous ne pourriez bénéficier des éventuelles baisses de taux dans l’avenir. Le taux étant subsidiaire à la conjoncture économique du pays. Parallèlement, vous bénéficierez d’une protection quant à la hausse des taux.
Selon l’indicateur des taux publié par l’Anil, la fourchette des taux pour des prêts sur 15 ans varie entre 1,10 et 1,97%, pour les prêts de 20 ans de 1,25 à 2,06%, pour les prêts de 25 ans de 1,55 à 2,19%.

– Le taux variable

Dans le cas du taux de prêt variable, le coût de votre prêt sera révisable. Vous pouvez faire face tout au long de votre prêt à un changement annuel de votre taux. La variation du taux se base sur l’indice de référence indexé au taux et à la marge de la banque. Ces deux éléments doivent être cumulativement pris en compte. Le plus du taux variable, c’est que vous pouvez rembourser votre prêt par anticipation, si au départ on vous a proposé un taux assez bas.
En principe, un prêt immobilier s’étale sur 18 ans, mais l’échéance dépend du choix des emprunteurs. Dans tous les cas, la détermination du taux de prêt immobilier varie en fonction de votre profil. La banque cherchera donc à scruter si le vôtre est bon.

Comment la banque procède-t-elle au calcul du taux de prêt immobilier ?

Pour obtenir votre taux d’emprunt, la banque va mettre en interaction plusieurs éléments comme le montant du capital que vous désirez emprunter, l’échéance de votre prêt, les tarifs de l’assurance, les garanties que vous avez prises, ainsi que les autres frais ayant servi à la constitution de votre dossier.
Pour avoir un taux moins onéreux, il est conseillé de remplacer l’ancien prêt par un autre plus avantageux et moins cher. Pour cela, il faut vous montrer assez convaincant, étant donné que la banque est toujours réticente concernant ce genre de proposition. Vous devez donc lui prouver que vous avez un bon profil et qu’elle aura tout à y perdre en refusant votre offre.
Si vous vous heurtez à un refus de votre prêteur, vous pouvez toujours essayer de négocier un autre contrat de prêt auprès d’un autre, notamment si les conditions de l’ancienne ne vous conviennent plus et ne répondent plus à vos exigences. Mais dans ce cas, vous devez régler les pénalités à votre ancienne banque.
Bref, la renégociation doit tenir lieu, compte tenu de la différence entre l’ancien taux et le nouveau taux doit avoir une conséquence majeure sur votre trésorerie ou sur le prêt. Vous devez alors intervenir au plus vite sans attendre l’échéance de l’amortissement de votre prêt.

Les conseils pratiques pour mieux cerner le crédit immobilier

En réalité, les questions traitant sur les prêts immobiliers sont assez complexes et demandent des connaissances techniques et pratiques dans le jargon bancaire. C’est pourquoi il est toujours bien de demander des précisions auprès des établissements avec lesquels vous désirez contracter et de leur demander de vous soumettre un échéancier précis et leur tableau de remboursement détaillé. En cas de besoin, n’hésitez pas à faire appel aux courtiers et aux professionnels pour vous accompagner durant toutes les phases de la négociation de votre crédit immobilier. Le meilleur moyen de faire baisser les coûts de vos mensualités est de jouer sur les conditions de rachat de votre prêt. Vous pouvez alors faire recours aux outils comparatifs en ligne et analyser les modalités de remboursement que vous offrent les banques ainsi que les taux de prêt immobilier qu’ils proposent.

Notre Service Substitution Assurance Emprunteur

Vallois assurances est courtier en Assurances depuis 1959. Notre service de délégation d’assurance emprunteur et de substitution Assurance Emprunteur est totalement optimisé pour vous apporter satisfaction dans vos démarches. Contactez nos experts assurance emprunteur pour une étude de votre délégation assurance emprunteur / substitution assurance emprunteur Crédit Foncier, BNP, Caisse d’épargne, Société Générale, Banque Postale, Crédit Mutuel, HSBC, Crédit Agricole… Nous vous offrons également un service dédié aux non-résidents.

bouton-adp

CONTACT ASSURANCE DE PRET


Sur le même sujet :

Taux Prêt Immobilier
5 (100%) 1 vote
Taux Prêt Immobilier modif: 2017-04-12T20:20:11+00:00 par CabinetVallois
Share This