Assureurs Prêts Immobiliers

Présentation de l’assurance crédit immobilier

L’assurance emprunteur sert à, en cas d’incapacité de l’assuré à honorer ses engagements, rembourser le prêt. Les compagnies d’assurances ont dans leurs offres de services ce type d’assurance. Ce sont des contrats individuels encore appelés externes. Mis en place par la loi Lagarde, la loi Hamon et l’amendement Bourquin, il permet à un emprunteur de choisir une assurance hors de la banque prêteuse. Ces contrats sont personnalisés et plus compétitifs.

L’assurance emprunteur et la loi

La loi n’impose à personne la prise d’assurance pour son emprunt. Ce sont les banques qui exigent aux demandeurs de prêts immobiliers de souscrire à une assurance. Ce n’est pas la seule garantie réclamée par l’organisme prêteur. La banque utilise couramment l’hypothèque et la caution comme solution contre les éventuels impayés. L’exigence de l’assurance varie selon la situation du souscripteur, ce qui démontre son caractère non obligatoire aux yeux de la loi. En fait, il est difficile pour une personne handicapée, malade ou âgée d’obtenir une assurance emprunteur. Une personne dans cet état qui sollicite un prêt peut utiliser comme garantie un bien immobilier, le mobilier, les produits financiers ou une assurance vie. L’assurance de prêt immobilier est une garantie pour la banque de récupérer l’argent restant si l’emprunteur décède ou est victime d’invalidité partielle ou complète.

L’utilité de l’assurance emprunteur

C'est une solution temporaire de remboursement des mensualités du capital restant dû à la banque prêteuse. Grâce à cette assurance, l’assuré est couvert s’il y a : perte d’emploi, invalidité (incapacité temporaire ou définitive), perte totale et irréversible d’autonomie et décès. En plus d’être une garantie pour la banque, c’est une solution qui protège tant l’assuré que sa famille. Si l’emprunteur ne souscrit pas à cette assurance et décède ou est victime d’invalidité, la banque prendra toutes les mesures nécessaires pour récupérer l’argent prêté. Sans solutions de remboursement, la banque peut mettre en vente le bien immobilier. Si le délai de vente s’écoule sans qu’il soit vendu, on procédera aux enchères publiques. À la mort de l’emprunteur, ses enfants seront interpellés pour rembourser le crédit. C’est pour préserver leur vie et l’avenir de leur progéniture que beaucoup souscrivent à cette assurance.

Note sur les assureurs de prêt immobilier

Avec la multitude de compagnies d’assurances, il est difficile de trouver un bon assureur de prêt immobilier. Le choix est difficile, car la période de remboursement de ce prêt est de 20 ans en moyenne. Les meilleurs conseils s’obtiennent chez un acteur indépendant comme le courtier. Grâce à son expérience, ses recommandations sont importantes. Le courtier dispose d’un tableau comparatif des assureurs de crédit immobilier. Le tableau utilise quatre critères pour classer les assureurs : le processus d’adhésion, l’avis du courtier, le nom du contrat d’assurance de prêt immobilier et la compagnie d’assurance. En tant que futur assuré, vous devez connaître le processus d’adhésion en application chez les assureurs de prêt immobilier. L’opération se déroule-t-elle en ligne (format dématérialisé) ou dans ses bureaux (format papier) ? Chaque mode influe nettement sur la durée du processus. La souscription en agence demande du temps et la présence physique de l’assuré. Par la souscription en ligne, vous évitez les déplacements et envoyez en quelques clics les pièces justificatives. L’avis du courtier sur l’assureur est un indicateur important. Il est effectué en tenant compte de son professionnalisme, de sa notoriété, de sa rapidité à indemniser les sinistrés et des délais de réponse. Les banques utilisent un classement similaire avant de valider le contrat d’assurance d’une compagnie externe. Le contrat d’assurance correspond à la garantie du contrat bancaire. Chaque compagnie citée dans le classement possède une fiche récapitulant ses offres et ses coordonnées. Voici les points à vérifier dans un contrat d’assurance : la procédure d’indemnisation, le calcul du coût sur le capital restant dû ou initial, les détails des exclusions, le nombre de garanties.

Avantage des assureurs de prêt immobilier

En souscrivant à l’assurance proposée par la banque émettrice du prêt, vous adhérez à un contrat de groupe. Dans ce contrat, tous les membres paient un prix standard et ont le même niveau de sécurité et de garanties.
Avec une compagnie d’assurance, vous bénéficiez d’un contrat d’assurance externe à la banque. Il s’agit là d’une délégation d’assurance qui présente plusieurs avantages pour l’assuré.
Chaque client possède un contrat unique et personnalisé suivant ses besoins. Il est libre de prendre en supplément des garanties comme l’IPP ou l’option confort. En cas de chômage, vous ou votre co-emprunteur n’avez pas l’obligation de souscrire aux garanties liées au travail. Les contrats de groupe exigent l’adhésion à la garantie IPT-ITT. En raison de votre état de santé ou des risques de votre métier, les banques refusent de prendre le risque de vous assurer. Les assureurs indépendants prennent des risques plus importants que ceux-là et seront ouverts à vous couvrir.
Les assureurs de prêt immobiliers externes sont plus compétitifs que les banques et conservent le même taux de couverture. La différence s’effectue au niveau du calcul de la prime. La banque assure le montant initial emprunté, tandis que les assurances utilisent le capital restant dû. Avec cette approche, le taux de l’assurance crédit immobilier se base sur les caractéristiques du prêt et de la situation réelle de l’assuré.
Si vous envisagez de faire des économies, privilégiez la délégation d’assurance. Vous aurez au minimum la même couverture que si vous aviez adhéré au contrat d’assurance de groupe proposé par la banque. Le respect d’équivalence des garanties est exigé à chaque délégation d’assurance avant d’être accepté. L’équivalence des garanties stipule que le contrat d’assurance final doit comporter au minimum les mêmes garanties proposées par la banque.
Le cout de l'assurance emprunteur sera important pour calculer le TAEA qui est aujourd'hui un élément obligatoire.
Chacun a sa spécificité : assurances sans examen médical ou avec des formalités médicales réduites, convention areas, assurés de plus de 70 ans, professions à risque...

Les différents intervenants de l'assurance emprunteur

Il existe plusieurs types d'intervenants sur ce marché :
  • Les courtiers grossistes : comme April, Alptis, BPSIS Naoassur... Ils négocient avec des porteurs de risques des produits profilés pour leur portefeuille / segment de marché visé. Ils profitent généralement d'une approche innovante et économiquement agressive sur le plan économique. Les porteurs de risques sont en général de grands assureurs (Munich Re, Swiss Re, Scor pour les réassureurs, Crédit Mutuel Suravenir, Axa, CNP... ).
  • Les assureurs traditionnels : comme Axa, CNP, Generali, Swisslife, Cardif, Metlife... Ils interviennent souvent à deux niveaux : 1/ au travers des contrats négociés directement avec les banques (BNP, Crédit Foncier de France, Crédit Mutuel, Crédit Agricole...) avec le mise en place de contrats groupes. 2/ directement sous la forme de la négociation de délégations d'assurance emprunteur avec des clients en direct en utilisant leur propre réseau de distribution (courtiers ou réseau salarié et agent généraux)
Vallois est à votre écoute pour vous apporter tout complément d'information. Vous pouvez également réaliser une comparaison en ligne ici.
error: Alert: Content is protected !!