Garantie de bonne fin dans le BTP

Garantie Financiere

La caution de bonne fin dans le secteur du BTP

Dans le secteur du BTP, les cautionnements de marché et garanties financières visent essentiellement à protéger les donneurs d’ordre et même les sous-traitants en cas de défaillance de l’entreprise principale qui peut se trouver dans l’incapacité de réaliser ou de payer les prestations contractuelles. La garantie de bonne fin fait partie de cet ensemble et permet aux clients de se protéger contre une inexécution totale ou partielle du contrat. Mais, cet outil ne sert pas uniquement le client, car il a aussi des effets positifs sur la santé des entreprises.

L’objet de cette caution de bonne fin : Définition

Dans le but de garantir la bonne exécution d’un contrat, un donneur d’ordre ou un maître d’ouvrage du secteur du BTP peut exiger du maître d’œuvre la fourniture d’une garantie de bonne fin pour couvrir les défaillances éventuelles de celui-ci, et bénéficier d’une indemnisation dans des conditions contractuelles. Il s’agit d’une garantie inscrite dans le contrat, qui servira à dédommager le bénéficiaire dans le cas d’une mauvaise exécution du marché, soit techniquement ou en matière de délais d’exécution.

Les dispositions principales

La caution de bonne exécution est généralement émise par un établissement financier ou une banque qui indemnisera le client en cas de besoin. Le montant de la caution est fixé contractuellement en fonction des risques de défaillance de l’entreprise, et varie habituellement entre 5 % et 20 % du montant TTC du marché. La durée de validité commence à la signature du contrat et prend fin à son accomplissement (livraison), c’est-à-dire à la réception provisoire (avant levée des DGD). Dans certains cas, la fin de validité peut coïncider avec la réception définitive, notamment si la couverture englobe la partie technique du matériel ou des équipements.

La garantie de bonne fin fait l’objet d’un engagement ou acte de caution délivré par la banque de l’entrepreneur, compagnie d’assurance ou institution financière, au bénéfice du client ou du maître d’ouvrage. Cette caution peut être demandée dans le cadre d’un marché public ou privé et elle n’est applicable que lorsqu’elle est expressément prévue au contrat. Les frais d’établissement de l’acte dépendent de la nature et de la complexité de l’objet du contrat ainsi que du montant de la caution.

La différence entre la retenue de garantie et la caution de bonne fin

La retenue de garantie est régie par la loi du 16 juillet 1971, et son montant ne dépasse pas 5 % de celui du contrat. Il s’agit d’une disposition légale valable 12 ou 13 mois, sauf en cas d’opposition du bénéficiaire. Elle donne la possibilité à celui-ci d’exercer une pression sur l’entreprise concernée (maitre d’oeuvre ou locateur d’ouvrage) pour exécuter correctement les travaux et lever les réserves formulées à la réception et pendant la période de garantie. Concernant les marchés privés, les dispositions en la matière sont libres. Par contre, cette retenue est obligatoire quand il s’agit d’un marché public.

Les avantages de la caution pour les entreprises

D’abord, une caution permet de ne pas pénaliser la trésorerie de l’entreprise et d’éviter d’immobiliser le montant de la garantie pendant la durée d’exécution du contrat. Les maîtres d’œuvre / sociétés de travaux qui choisissent cette formule auront accès aux marchés qui exigent un cautionnement. Ils pourront ainsi développer leurs relations commerciales et les inscrire dans un cadre sécurisé qui favorise la confiance et la fidélisation de la clientèle. D’un autre côté, un entrepreneur qui a contracté une caution aura plus de facilité pour percevoir tout le montant du marché dès la livraison des travaux.

Comment obtenir une caution de bonne fin

En fait, l’entrepreneur devra s’adresser à une institution financière  / établissement bancaire ou compagnie d’assurance qui offre cette prestation. Compte tenu des délais nécessaires à la rédaction de l’acte de caution, cette démarche peut prendre un certain temps, car le garant demande généralement l’avis de ses services juridiques / crédit avant de finaliser la transaction. Actuellement, il est possible de bénéficier d’un tel cautionnement plus rapidement en utilisant Internet. La 1re étape consiste à demander un devis aux fins de recevoir une proposition. Par la suite, il faudra signer un contrat d’adhésion et ouvrir un compte sur le site du prestataire. Une fois la caution demandée, l’établissement procède à sa validation et émet l’acte de caution qui protège le client et garantit la bonne exécution du marché.

Contactez Vallois pour la sa mise en place.

FAIRE UNE DEMANDE DE CAUTION EN QUELQUES SECONDES

%

Nos dossiers traités sous 24H

Indépendance

Vallois n’est lié à aucun compagnie. Nous sommes courtier indépendant et mettons nos compétences à votre service

Notre étude est gratuite

Confiez-nous votre étude et gratuitement nous rechercherons les meilleures solutions à vous proposer.

Interlocuteur unique

Au cabinet Vallois vous bénéficiez d’un interlocuteur unique qui vous connait individuellement.  

Technicité & Réactivité

Notre différence est de nous spécialiser sur des produits demandant des compétences pluridisciplinaires, à la frontière de l’assurance et de l’analyse crédit.

Garantie de bonne fin dans le BTP modif: 2019-03-05T21:29:44+00:00 par CabinetVallois
error: Alert: Content is protected !!
Share This